Rappel
champ electromagnetique

Bien que non perceptibles, les champs électromagnétiques sont présents dans notre environnement. Toute installation électrique crée dans son voisinage un champ électromagnétique :

  • Un équipement éteint mais branché sur le secteur émet un champ électrique seul ;
  • Un équipement allumé émet un champ électrique et un champ magnétique.

Les champs électriques, magnétiques et électromagnétiques font partie des rayonnements dits non ionisants : ils ne sont pas suffisamment énergétiques pour éjecter un électron d’un atome ou d’une molécule (par opposition aux rayonnements ionisants).

Les champs électromagnétiques peuvent, au-delà de certains seuils, avoir des conséquences sur la santé du travailleur. Leurs effets à court terme peuvent être :

  • directs : échauffement des tissus biologiques, stimulation du système nerveux…
  • indirects : incendie ou explosion dus à une étincelle ou à un arc électrique, dysfonctionnement de dispositifs électroniques y compris les implants actifs comme les pacemakers, projection d’objets métalliques…

Des effets sensoriels (tels que vertiges, nausées, troubles visuels) sans conséquence pour la santé peuvent être ressentis aux très basses fréquences. Ces effets peuvent malgré tout avoir des conséquences sur la sécurité des travailleurs dans certaines situations de travail.

À ce jour, il n’y a pas de consensus scientifique concernant des effets à long terme dus à une exposition faible mais régulière.

Réglementation

La réglementation française (Décret 2016-1074 du 3 août 2016) établit des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) et des Valeurs déclenchant l’Action (VA) pour les champs électromagnétiques. Le décret du 3 août 2016 vient également préciser les  mesures concernant les jeunes travailleurs et les femmes enceintes au regard des CEM.

Ce qu’il faut retenir

Pour réaliser votre évaluation des risques CEM, plusieurs étapes sont nécessaires :

  1. Identifier les sources, quantifier les champs
  2. Comparer les intensités de champ aux valeurs réglementaires
  3. Prise en compte des salariés à risque particulier pour lesquels des mesures complémentaires doivent être prises : Les porteurs d’implants cardiaques, Les femmes enceintes, Les jeunes travailleurs (- de 18 ans).

Ce que le GELIB peut faire pour vous

Le GELIB dispose d’un questionnaire d’identification des risques d’exposition des salariés aux CEM permettant d’effectuer un premier diagnostic en vue de l’évaluation des risques.

Notre équipe de Chargées de missions QHSE peut également réaliser l’évaluation dans son ensemble et préconiser des mesures de prévention adaptées à votre situation.